Que trouve-t-on dans un magasin de vente en vrac ?

img

Vendre en vrac, c’est d’abord donner au consommateur la possibilité d’acheter la juste quantité, celle qu’il choisit. C’est l’essence même de la vente de produits en vrac. Et l’un des bénéfices de ce mode de consommation, c’est la réduction des déchets. C’est pourquoi les fournisseurs zéro déchet sont de plus en plus nombreux : certains ont commencé avec la vente en vrac, d’autres s’y convertissent au fur et à mesure. 

Pourtant, certains industriels ou grandes marques semblent y aller à reculons, alors que la loi obligera bientôt les grands magasins à réserver 20% de leur surface de vente au vrac. 

Il est vrai que pour un public non averti, vente en vrac rime encore avec lentilles ou noix de cajou. On les adore, bien sûr, mais aujourd’hui le vrac va plus loin ! 

Alors suivez-nous au magasin de vente en vrac pour un tour d’horizon du zéro déchet. 💫

 

 

L’alimentaire pour la vente en vrac

FÉCULENTS ET FRUITS SECS BIO

 

Quand on pense vente en vrac, on pense tout de suite aux basiques : les pâtes, riz et autres féculents, les légumes secs. Chez WeBulk, on trouve ainsi les produits Ferme Bio du Point du Jour, CORAB, Moulin des moines, Actibio, Moulin des 4 saisons, le Champ des mille pâtes, qui proposent une grande variété de ces basiques. Mais on peut déjà trouver dans cette catégorie quelques produits plus surprenants : connaissez-vous par exemple l’Amarante Bio proposée par Berry Graines ? De la même famille que le quinoa, elle donnera du liant à toutes vos préparations. 

Ensuite, il y a les incontournables fruits secs : choisirez-vous les noix de cajou Ressources Bio, les amandes Agrosourcing, les ananas Biofruisec, les cerises Bioloklock ou encore des dattes, des figues, des abricots ? Le plus dur, c’est de choisir ! 🎲

Et on n’oublie pas les graines : lin, sarrasin, tournesol, courge, chia… tout y est. Pour l’apéro, on peut aussi compter sur les crackers Resurrection ou les pois chiches grillés de Chiche.

 

Les basiques

L’ÉPICERIE DU PETIT DÉJEUNER

 On commence à avoir l’habitude du café, du thé, des infusions en vrac, comme les proposent Les jardins de Gaïa, Le Dauphin, Allpampa, Cafés Dagobert, Bio thés du monde, Les abeilles de malescot ou Adatris.

On trouve aussi des céréales comme celles de Loumaë, ou des granolas sucrés avec La main dans le bol ou La noix tigrée

Mais, et c’est moins connu, on trouve maintenant de la confiture en vrac ! C’est Jean Bouteille qui nous la propose avec la technologie Gravity pour un service facile en magasin de vente en vrac, et déclinée en trois fruits. Alors pour vous, ça sera plutôt abricot, fraise ou myrtille ? 

 

L’ÉPICERIE SUCRÉE

Amateur de biscuits ? Bien sûr, ils s’affichent en vrac ! Pain de Belledonne et Atelier Sarrasin nous en proposent toute une variété, y compris pour des régimes spécifiques (sans gluten ou vegan par exemple) . Les dénudés nous dynamisent avec leurs energy balls. On craque aussi pour les bonbons Madame Green et les arachides caramélisés Maurice Hu. 😋

 

Le goûter

Devenus presque habituels, les farines, sucres et autres aides à la pâtisserie, peut-être moins le sirop d’agave ou le sirop d’érable qu’on trouve aussi en vente en vrac maintenant (fan de sirop d’érable : retrouvez-le ici !)

 

L’ÉPICERIE SALÉE

 Fleur de sel, herbes, poivre, ail en poudre, bouillon de légumes… on cuisine avec du goût dans le zéro déchet ! 

Plus étonnant encore, ketchup, mayonnaise et moutarde se lancent dans le vrac : il y en aura pour tout le monde...

Pas le temps de cuisiner ? On mise sur un plat préparé Beendhi : c’est bon, c’est bio, c’est zéro déchet. On peut aussi emporter ses pépites Toomaï en cas de p’tit faim. 

L'épicerie salée

LE VRAC LIQUIDE ALIMENTAIRE

On l’a vu, la vente en vrac se développe pour des produits tels que les sauces (ketchup-mayo mais aussi sauces soja) ou les confitures. 

N’oublions pas les huiles et les vinaigres : tournesol, olive, sésame, noix, colza, balsamique, cidre, riz, vin rouge… L’épicerie fera son propre choix. 

Rhum, pastis, vodka et whisky sont aussi disponibles. Quant aux vins, ils sont encore en bouteilles, mais , fidèle à sa certification B-corp, propose un service de consigne pour tendre vers le zéro déchet. 🥂

Les sirops ne sont pas en reste, on les trouve aussi en BiB. 

 

 

On le voit, l’alimentaire développe aujourd’hui une large gamme de produits destinés à la vente en vrac, bien plus étendue qu’elle ne l’était au départ. Qu’en est-il du non-alimentaire ? 

 

Le vrac dans la salle de bains

COSMÉTIQUES

On trouve aujourd’hui des shampoings ou après-shampoings liquides en vrac, par exemple proposés par la Savonnerie du Pilon du Roy

Mais pour aller plus loin dans le zéro déchet, les cosmétiques solides ont pris leur place : savon avec Becose, shampoing solide avec Druydès, après-shampoing solide avec APO. Et connaissez-vous l’huile démaquillante solide ? Pachamamaï par exemple nous la propose, à utiliser pourquoi pas avec un carré démaquillant. Les dentifrices se croquent avec PAOS, les déodorants solides prennent toutes les formes. 

la salle de bain

SOINS ET MAQUILLAGE

L’huile d’argan et l’eau de rose s’adaptent maintenant aux magasins de vente en vrac grâce à Yokoumi, en bidon. 

Grâce à Karethic, le beurre de karité devient crème de jour ou pour les mains, et on se maquille les yeux ou les lèvres avec les produits Serto Cosmétiques. Et les crèmes existent aussi en version solide, qu’on se le dise ! 💋 

 

ACCESSOIRES DE LA SALLE DE BAIN

Cap Bambou nous invite aussi à utiliser des accessoires zéro déchet avec le cure-oreilles Bamb’Ori, pour en finir avec les cotons-tige (mais si vraiment c’est trop pour vous, ils existent quand même, mais en bambou !). 

Les brosses à cheveux et à dents J’aime mes dents réduisent le plastique à néant (oui oui, on vous conseille d’utiliser une brosse différente pour les cheveux et les dents 😁) et quand on les range dans un étui Alterosac, c’est encore mieux.



Décidément, la salle de bains elle aussi s’est mise à la vente en vrac. Il ne manque plus grand-chose pour un quotidien zéro déchet. 

 

Détergence

Le vrac liquide trouve toute sa place pour la détergence : liquide vaisselle, lessive, assouplissant, nettoyants, savon de Marseille ou savon noir, vinaigre blanc… Tout cela est disponible pour la vente en vrac, en bidon ou en BiB. 

 

Mais sachez qu’on trouve aussi de la lessive en poudre ou du savon vaisselle, par exemple chez Anotherway. Quand on fait ses courses dans un magasin de vente en vrac, on aime aussi avoir le choix : qu’on préfère le liquide ou le solide, rendez-vous à l’épicerie vrac ! 

 

La détergence

Accessoires

ACCESSOIRES DE CUISINE

Quoi de mieux qu’une cuillère à miel Tournabois pour plonger au fond du pot ? Grâce au magasin de vente en vrac du coin, on boira son sirop à la paille en bambou, on emportera sa compote dans une gourde Squiz (en n’oubliant pas notre masque lavable, puisque c’est à la mode…). Des restes à la maison ? On les recouvre d’un bee-wrap Bobee&Cie, tout en savourant une eau filtrée par les perles de céramique Bijin ou les binchotan Kyuké. Vous préférez le café ? Pensez aux filtres lavables (il y en a aussi pour le thé). 

Bien sûr, questions bocaux, Bulk&Co répond à tous les besoins. 

Qu’on est bien chez soi en zéro déchet !

 

LES INCLASSABLES

Le vrac et le zéro déchet s’invitent aussi dans d’autres sphères de la vie quotidienne. La Week’up supprime les déchets générés par les protections menstruelles (et c’est énorme!), tandis que Rev Society propose ses collants recyclés. On découvre aussi les furoshiki, ces beaux tissus avec lesquels on emballe nos cadeaux (zéro déchet, les cadeaux...). Pendant ce temps, les enfants s’amusent avec leurs sets à colorier lavables L’atelier du caillou, et la bougie Les allumées diffuse son doux parfum. 🕯

Médor et Félix ne sont pas laissés pour compte : ils savourent leurs croquettes aux insectes, achetées en vrac grâce à Tomojo

 

Les inclassables

On l’a vu, le vrac a considérablement changé dans les dernières années, et les innovations sont quotidiennes pour que toute la maison y trouve son compte. Chaque jour, on découvre de nouveaux fournisseurs zéro déchet. Réseau Vrac œuvre d’ailleurs pour faire changer les réglementations qui interdisent encore la vente de certains produits en vrac. 

Alors, vrac rime-t-il toujours avec zéro déchet ? Non, on ne va pas se mentir. On le rappelle, acheter en vrac, c’est d’abord acheter la juste quantité. Mais on voit bien tout de même qu’il est difficile de dissocier, aujourd’hui, vrac et zéro déchet. Tendre vers, c’est bien ça la clé ! Ce n’est pas parce qu’on ne peut pas tout résoudre qu’on ne doit pas faire de son mieux. C’est pourquoi nous avons à cœur de proposer toujours plus de produits et accessoires qui limitent au maximum les déchets, à l'épicerie et chez le consommateur. 

Et nous avons conscience aussi, vous le savez, qu’il faut travailler sur l’amont de la chaîne : limiter (ou pourquoi pas, supprimer, il faut rêver grand…) les déchets cette fois entre le producteur et l’épicerie. C’est notre marotte, et nous vous donnerons d’ailleurs bientôt des nouvelles de notre pilote de supply chain zéro déchet, le Hub Vrac, qui suit son cours… 

 

Suivez les dernières nouvelles de la communauté vrac !