Le Salon du Vrac, pourquoi WeBulk y sera ?

img

Chez WeBulk, on est heureux de partager avec toute la communauté du vrac ce tout premier article sur notre blog ! ✨

L’occasion de vous parler du Salon du Vrac organisé par Réseau Vrac les 7 et 8 septembre 2020 à la Cité Fertile de Pantin, et des raisons qui nous font dire : “WeBulk y sera!”

Pourquoi le vrac aujourd’hui ?

Si vous êtes là, c’est sûrement que vous avez déjà votre idée sur la question, mais c’est toujours bien de le rappeler ! Le vrac, c’est :

  • tendre vers le zéro déchet donc moins de ressources consommées,
  • choisir la quantité de produit qu’on achète pour moins stocker et/ou moins gaspiller,
  • ne pas payer d’emballages inutiles et réduire son empreinte carbone,
  • éviter les micro-plastiques dans la nourriture,
  • acheter, le plus souvent, des produits bio et plus locaux

Chez WeBulk, on croit au vrac, et on fait notre part pour que ce que certains appellent “mode” devienne la norme ! 💧💧

 

Le marché du vrac en chiffres

La première étude européenne sur les commerces spécialisés vrac est sortie toute fin juin. Elle a été réalisée par Réseau Vrac en collaboration avec l’ONG Zero Waste Europe et un cabinet d’étude. Et on voit bien que tout s’organise petit à petit pour éviter les 173 kg de déchets d’emballage produits par chaque Européen·ne en une année ! On estime à 1 tonne par an les déchets évités par un seul magasin qui vend en vrac.

Infographie du vrac en Europe

Réseau Vrac chiffre à 400 le nombre d’épiceries vrac en France, et ce chiffre ne fait qu’augmenter ! D’ailleurs, le marché du vrac en France a connu une croissance de 41 % en 2019. Au chapitre des “peut mieux faire”, on note tout de même que la part de marché du vrac est encore très faible, et que seulement 6% des épiceries vrac en Europe se trouvent dans des villages ou des zones rurales. Nous chez WeBulk, on aime la campagne, et vous ? (D’ailleurs, vous connaissez Bazarnes ? C’est de là qu’on réfléchit au Zéro Déchet !)

Mais alors si le vrac et le bio sont si importants à développer, pourquoi restent-t-il des niches ❓

 

Les initiatives de la communauté du vrac

Pour le consommateur des épiceries vrac

Vrac a parfois rimé avec foutraque. Hygiène douteuse, produits difficiles à tracer… Mais c’était avant la contre-attaque de Réseau Vrac, qui propose aujourd’hui un large panel de formations pour les porteurs de projet spécialisés dans le vrac et pour les magasins bio qui veulent s’y mettre. De la réglementation au prévisionnel financier en passant par les bonnes pratiques d’hygiène, plus rien n’est laissé au hasard et les équipes de Réseau Vrac transforment les épiciers en de véritables experts du vrac ! De quoi redonner confiance à toute la communauté du vrac, fédérée et structurée par cette organisation associative.

 

Pour les épiceries vrac et/ou Zéro Déchet

Monter une épicerie vrac n’est pas de tout repos ! Outre le projet en lui-même, l’épicier·e doit, après l’ouverture :

  • gérer au quotidien son stock de produits, ses réassorts, sa trésorerie
  • être aux petits soins avec sa clientèle
  • entretenir un lien privilégié avec les producteurs auprès desquels il se fournit.

Vaste programme ! Et c’est là que WeBulk entre en jeu… 💥

Des silos vrac dans une épicerie

Les objectifs principaux de WeBulk pour faire sa part dans la communauté du vrac

  • Regrouper des fournisseurs en mettant en valeur leurs engagements : vrac et zéro déchet, bio ou en conversion, sans OGM, non testé sur les animaux, sans huile de palme pour l’alimentaire, respect du droit du travail...
  • Faciliter la vie des magasins : la Market Place WeBulk (comme un dépôt-vente, si vous préférez) propose les produits des différents fournisseurs aux épiceries. Résultat ? Une seule commande, une seule livraison pour tous les produits choisis par l’épicier·e. Facile, on vous a dit ! Et les différents acteurs conservent une relation privilégiée entre eux
  • Développer une Chaîne de Distribution qui tende vraiment vers le zéro déchet. On ne va pas se mentir, aujourd’hui le zéro déchet est en place de l’épicerie vrac au consommateur, mais quid des coulisses ? C’est d’ailleurs un point soulevé par la fameuse étude européenne de Réseau Vrac (souvenez-vous, on en parlait plus haut!) Chez WeBulk, nous avançons sur le sujet, et nous avons déjà enfilé nos bottes de sept lieues pour participer au projet “Hub Vrac”, nom mignon pour dire qu’on ne veut plus d’emballages jetables, ni à la fin ni au début. Le Salon du Vrac sera l’occasion d’une table ronde sur la question le lundi 7 septembre à 16h, notamment avec nos partenaires de chez Pétrel.

 

Vous l’aurez compris, chez WeBulk on se réjouit d’être au Salon du Vrac parce que c’est un de ces moments importants qui fédèrent la communauté du vrac. 🤝

En plus, c’est l’occasion de vous rencontrer ! (Oui, on a beau être une entreprise digitale, ce qu’on aime avant tout, ce sont les contacts humains!).

On y sera les deux jours et Sophie et Brian, nos deux elfes du vrac, trépignent déjà d’impatience ! 💫

Alors, on prend rendez-vous ? Par ici !

 

Voici les partenaires de confiance avec lesquels nous travaillons déjà : Adatris, Agro Sourcing, APO, Atelier Sarrasin, Beendhi, Biofruisec, Bulk&Co, CORAB, Jean Bouteille, Le champ des mille pâtes, Squiz, Loumaé, Pachamamaï, Les Cafés Dagobert et d’autres à venir !

Suivez les dernières nouvelles de la communauté vrac !