Le bilan Hub Vrac

img

Le Hub Vrac, voilà un nom que vous entendez ou lisez depuis un moment chez WeBulk. Et bien nous voici à l’issue des premiers tests, et c’est déjà l’heure du bilan. 

L’idée du Hub Vrac

Nous vous en avons déjà parlé dans des articles, mais on récapitule : le Hub Vrac, c’est une Supply Chain Zéro Déchet. 

Partant du constat que la vente en vrac permet d’éliminer les déchets entre l’épicerie et le consommateur, mais pas entre le producteur et l’épicerie, nous avons voulu trouver une solution pour remédier à ce problème.

L’idée, c’était donc de créer une boucle entre le producteur et l’épicerie avec des contenants lavables et réutilisables. Simple, non ? 🔄

L’idée est bel et bien facile à comprendre, en effet. Mais entre réglementations, praticité aussi bien pour les fournisseurs que pour les épiciers, organisation et transports, cela est plus compliqué qu’il n’y paraît à mettre en place. 

Mais cela ne nous a pas fait peur ! 💪 Décidés à relever le défi, nous avons tous ensemble mis en place un pilote en 2021, et c’est l’heure du bilan. La suite est à venir, et forts des apprentissages de cette première mouture, nous savons qu’elle sera encore plus belle !

Les acteurs du projet

Un projet d’une telle envergure ne peut s’envisager seul. C’est donc la communauté du vrac toute entière qui s’est mobilisée pour mutualiser les connaissances et s’appuyer sur les champs de compétences de chacun 🤝 

  • Réseau Vrac, l’association Interprofessionnelle du secteur du vrac, a porté et coordonné le projet 
  • Petrel, entreprise qui accompagne les industriels et distributeurs vers la gestion circulaire des emballages, a piloté le suivi du réemploi des emballages
  • WeBulk s’est proposée pour être le support du pilote et prendre en charge les coûts. Nous avons organisé le transport, le lavage et le reconditionnement, et les épiceries passaient commande directement sur notre site
  • Pandobac a été choisi pour s’occuper du lavage des contenants réutilisables
  • Speed Distribution a pris en charge le transport des contenants dans un sens puis dans l’autre, en véhicules électriques ou au gaz naturel de ville
  • FM Logistics, qui gère déjà les stocks WeBulk, s’est occupé du reconditionnement des bacs réutilisables et de la préparation des commandes

 

Le bilan Hub Vrac les bacs

Le travail préliminaire

Tout un travail a dû être fait pour prendre en compte tous les aspects du projet. Le lieu d’abord : proche de notre entrepôt, c’est la Région Parisienne qui a  été choisie pour ce premier test. 

 

Le choix des contenants a aussi été une étape importante : il fallait trouver des contenants robustes, empilables pour gagner de la place dans les réserves des épiceries, pratiques à manipuler et pour verser le produit dans les silos à l’épicerie, faciles à remplir pour le fournisseurs, et bien sûr hermétiques et aptes au contact alimentaire. Une gamme de 8 bacs dont 7 modèles empilables a été sélectionnée pour comparaison des différents fournisseurs et en fonction des volumes de produits choisis pour le pilote. 

 

Ensuite (et on vous passe quelques détails... ), il a fallu convaincre, et trouver des fournisseurs et des épiceries prêts à participer au projet. En l’occurrence, neuf épiceries ont accepté de jouer le jeu (en faisant remonter un maximum d’informations) et six fournisseurs de vrac sec. Vingt références entraient dans la boucle. Un tour complet a pu être effectué (conditionnement, commande, livraison, nouvelle commande, récupération des bacs, transport vers le lavage, retour à l’entrepôt, reconditionnement etc…)

 

 

Le bilan Hub Vrac réception des bacs

Le bilan Hub Vrac pour l’environnement

Le pilote est terminé, c’est l’heure du bilan ! Sur le plan environnemental (la raison d’être de ce projet), c’est une réussite. 🥂

Ce bilan prend en compte les données considérées comme les plus importantes en matière d’écologie : les émissions liées au transport et les émissions liées à la fabrication de l’emballage, qu’il soit unique ou réutilisable. 

Et bien dès le septième cycle, l’impact de cette boucle est plus positif que la livraison en direct ou même via WeBulk. C’est 0,5 kg d’émissions de CO2 en moins à chaque livraison qu’une livraison entre un fournisseur et une épicerie en directe sans emballage réutilisable.

 

161 produits ont été achetés par les épiceries : et ce sont 50 kg d’emballages évités ! Énorme, non ? 

 

Une palette réutilisable a même été testée par une épicerie. Oui, car pour le moment, les bacs réutilisables sont encore rassemblés dans un grand carton posé sur palette et filmé de plastique. En voilà encore un point d’amélioration ! 

Une palette réutilisable donc, qui évite le carton, le film plastique et la palette elle-même. 

 

Les retours de Nathalie, l’épicière testeuse, permettront très certainement d’améliorer le produit et de pouvoir proposer de nouvelles solutions.

 

 

Le bilan Hub Vrac les chiffres

Le bilan Hub Vrac côté opérationnel

Côté opérations, le bilan est également très intéressant. L’application pour la traçabilité des bacs a été améliorée tout au long de l’expérimentation, en fonction des retours et demandes et a permis aux épiceries de faire des retours sur la qualité des produits reçus..

 

Côté “casse”, c’est-à-dire un produit qui devra être jeté car abîmé ou détérioré pour une raison X ou Y, on s’y retrouve aussi. Aucune différence majeure n’a été notée de ce point de vue par rapport aux emballages uniques, et dans certains cas ou pour certains produits, c’est même mieux.

Les produits sont moins exposés aux rongeurs, à l’humidité. Les bacs sont plus résistants aussi, et ne risquent pas d’être percés comme un sac plastique ou papier. 

 

Sur le plan pratique, les épiciers ont pu faire quelques remontées : c’est sûr, il reste des choses à améliorer pour les contenants eux-mêmes, qui manquent pour certains d’herméticité, mais aussi pour leur prise en charge par les équipes. 

Les épiceries ont dû également s’adapter pour leur stockage : on ne stocke pas de la même manière un sac ou un bac. Mais globalement, on peut considérer ces problèmes comme très marginaux.

 

Le bilan Hub Vrac Laure chez FM

Le bilan Hub Vrac niveau finances

C’est sur ce point que le bilan du Hub Vrac est plus difficile. 

En effet, le coût total par cycle et par bac s’est révélé être de 5,57€. Un coût pas cher payé pour la nature et l’environnement, mais plus complexe dans le quotidien

Pour cette fois, WeBulk prenait tout en charge. Mais dans le futur, si l’épicerie doit supporter ce coût, il se répercutera aussitôt sur le client final. Et en fonction du produit, cela peut représenter une augmentation considérable ! Et difficilement acceptable, même pour les plus écolo d'entre nous…

Cependant, ne nous laissons pas abattre ! Le coût tombera mathématiquement si l’offre s’agrandit : plus de produits, plus de fournisseurs, plus d’épiciers, plus de commandes… Cela s’appelle massifier les flux, et c’est ce qui permet d’économiser sur la logistique.

Il a été calculé qu’avec une centaine d’épiceries, on pourrait réduire le coût de 32%. 

Il restera quoi qu’il arrive un surcoût par rapport au système classique, mais les équipes se creusent les méninges et travaillent avec nos marchands pour le réduire et le rendre acceptable, au nom de l’environnement et de la réduction des déchets.

 

 

Le bilan Hub Vrac Affaire à suivre
 

En résumé ? 🥇 “Très bon travail” niveau environnement, 🥈 “En constant progrès” point de vue opérationnel et 🥉 “Peut mieux faire” côté finances.

Retenons tout de même une chose essentielle : tous les commerçants engagés sont satisfaits du pilote ! 

 

Si vous êtes avides d’en savoir encore plus, rendez-vous à l’Assemblée Générale de Réseau Vrac, qui se tiendra à Marseille les 26 et 27 septembre (oui oui, ce week-end !). Une restitution publique succinte du projet Hub Vrac va s’y tenir. Pour la version plus complète, ce sera le 4 et le 11 octobre, en visio dans le cadre de la Conférence régionale de la Filière Vrac en Bourgogne Franche-Comté. 

 

Maintenant, promis, on fait tout pour s’améliorer et préparer la suite. Laure et Charlotte, nos spécialistes de la logistique et des opérations, brainstorment jour et nuit pour mettre en place la saison 2 du projet Hub Vrac. 

🎥 Quel casting, quel décor, quelle intrigue ? On vous dit tout ne vous racontera rien avant la bande-annonce...

 

Modifié le Jeudi 23 Septembre 2021

Suivez les dernières nouvelles de la communauté vrac !