Grossiste bio et marketplace bio : quelles différences ?

img

Vous ne le saviez peut-être pas, mais WeBulk n’est pas un grossiste bio. Nous sommes une marketplace, ou place de marché. Mais alors, vous demandez-vous, quelles peuvent bien être les différences (et points communs) entre ces deux systèmes ? On fait le point aujourd’hui pour que tout soit plus clair pour vous. 

Grossiste et marketplace, les définitions

GROSSISTE

 

“Marchand en gros, intermédiaire entre le détaillant et le producteur ou le fabricant” 

Voici la définition proposée par le Robert. 

En fait, un grossiste va acheter de la marchandise à des producteurs et la stocker dans son entrepôt. Il va ensuite revendre cette marchandise, en fixant lui-même les tarifs. Le client achète donc sa marchandise au grossiste.

 

 

MARKETPLACE

Une marketplace est un site internet sur lequel des vendeurs (marques ou producteurs) ont la possibilité de vendre leurs produits moyennant une commission prélevée par le site sur chaque vente (et/ou des frais fixes).

En clair, une marketplace n’achète pas la marchandise. Chaque vendeur va envoyer un “stock déporté” à l’entrepôt de la marketplace, qui pourra alors proposer des livraisons multi-fournisseurs. 

Cette fois, le client achète donc la marchandise directement à chacun des producteurs.

 

Grossiste bio vs marketplace

La marketplace, le point de vue WeBulk

LES FOURNISSEURS

 

Qui sont-ils ?

L’avantage d’une marketplace est de pouvoir mettre en avant les producteurs. Quand vous achetez par exemple des fruits secs chez un grossiste bio, vous n’allez pas toujours savoir d’où ils viennent, qui les produit, comment s’appelle le fournisseur. Certains grossistes font maintenant l’effort de mettre en avant leurs vendeurs, mais ce n’est pas toujours le cas. D’autant qu’un grossiste bio va chercher à éviter à tout prix les ruptures, et aura peut-être recours à différents fournisseurs pour assurer son approvisionnement. 

 

Sur une marketplace, vous achetez directement au producteur. Vous avez toute visibilité sur la fabrication du produit, et pouvez même entrer en contact avec lui.

 

Comment les choisit-on ?

Nous avons à cœur de sélectionner nos fournisseurs en accord avec notre charte d’engagements. Nous y travaillons quotidiennement, nous discutons avec eux, les encourageons à évoluer sur certains points si besoin en lien avec les retours des épiceries. Nous souhaitons entretenir ce lien, connaître leur mode de fonctionnement, leurs produits et les accompagner dans ce fonctionnement particulier de marketplace.

 

 

L’OFFRE

Nous l’avons dit, le grossiste bio achète la marchandise. La marketplace n’a pas cette contrainte et a donc une plus grande liberté pour proposer une gamme à la fois plus large (diversité des produits) et plus profonde (différentes propositions pour un même type de produit). 

L’offre tarifaire et le catalogue sont donc plus dynamiques : les marchands décident de leurs tarifs, de leurs offres promotionnelles, peuvent ajouter des produits, et de nouveaux vendeurs nous rejoignent très régulièrement. 

De plus, les acheteurs ont la possibilité de voir l’état de nos stocks : l’affichage est clair quand un produit n’est plus disponible (et très bientôt, vous pourrez être averti quand le produit qui vous intéresse est de retour en stock!)

 

Grossiste bio vs marketplace
 

LE SITE

Nous le disons depuis le début : nous voulons digitaliser le marché du vrac. Le site WeBulk.bio est notre atout majeur pour cela. On s’y promène comme dans les allées d’un marché, et on peut visualiser les produits que l’on va acheter. Un atout par rapport à certains fichiers catalogues qui peuvent paraître un peu indigestes. 

On remplit son panier de produits bio de divers fournisseurs et on a tout au même endroit. C’est vrai, pas de fruits & légumes ou de produits frais chez WeBulk, mais pour le reste, tout y est ! (Pas d’accord ? Alors vite, contactez-nous pour nous dire ce qu’il vous manque 😉). 

 

LES FACTURES

Ah c’est là que le bât blesse, se disent certains. Eh oui, puisque vous achetez directement aux producteurs, vous avez donc une facture pour chacun d’entre eux, et pas une facture par commande sur WeBulk. Nous n’avons tout simplement pas le droit de procéder autrement. 

 

Mais plusieurs d’entre vous nous ont fait remonter cette difficulté : de multiples factures pour une seule livraison, cela a été vécu par certains comme un casse-tête comptable… Qu’à cela ne tienne, Anthony, notre développeur de génie, a mis en place un récapitulatif : à chaque commande, vous retrouvez un feuillet avec le montant total de votre panier, puis les factures par marchand, obligatoires. Pratique, non ?

Le point de vue de Jérôme 

Jérôme ? Mais qui c’est Jérôme ? Patience, ça vient.

grossiste bio vs marketplace le comptoir du vrac
 

ON VOUS PRÉSENTE… JÉRÔME

Jérôme Salignat est un épicier vrac à Saint Jean de Bournay, dans l’Isère, entre Lyon et Grenoble. Issu d’une famille de commerçants, il accueille ses clients depuis le 1er juin 2020 (joyeux anniversaire !) au  Comptoir du Vrac et c’est d’ailleurs sa partie préférée du métier : le relationnel. “C’est un pur bonheur et ils me le rendent bien”, dit-il. 

 

Auparavant, Jérôme a travaillé pendant vingt-cinq ans dans le transport. Viscéralement lié à l’Environnement et adhérent Greenpeace, il n’a pas hésité lorsqu'il a subi un licenciement économique : l’épicerie zéro déchet a été une évidence ! Travailler dans son village, être indépendant, avoir un projet qui ait un sens personnel et environnemental… Il n’a pas réfléchi longtemps et on dirait bien qu’il a eu raison, puisqu’il s’apprête à ouvrir une deuxième épicerie. 

 

Il a découvert WeBulk totalement par hasard en surfant sur internet à la recherche de nouveautés. Il commande de plus en plus car cela lui permet de mutualiser : en effet, il avait l’impression de passer autant de temps à passer ses commandes qu’à vendre ses produits. 

 

 

JÉRÔME ET WEBULK

Nos épiciers sont un peu nos stars. Alors, comme à Hollywood, c’est parti pour l’interview : 

 

Quelle différences majeures voyez-vous entre un grossiste et une marketplace comme WeBulk ? 

“Contrairement aux  grossistes, le franco est nettement plus bas et les délais entre la commande et la livraison sont généralement bien plus courts. La prise de commande est beaucoup plus simple grâce à la digitalisation. La principale différence est que je trouve de tout sur votre plateforme : alimentaire, cosmétique, maison…”

 

Trouvez-vous que les fournisseurs sont plus mis en avant sur la marketplace que par un grossiste ? 

“Bien sûr que oui. Avec votre système, on a l'impression d'être sur un marché et d'acheter sur différents stands. Et il n'y a pas que des gros fournisseurs.” 

 

Grossiste bio vs marketplace le comptoir du vrac
 

La diversité de l’offre vous semble-t-elle différente ? Voyez-vous une différence dans la largeur et/ou la profondeur de gamme ? 

“En fait, l'évolution de votre gamme est très rapide. Depuis que je travaille avec vous, vous avez justement élargi votre gamme de manière significative et vous êtes constamment à la recherche de nouveaux fournisseurs. Vous n'hésitez pas à demander des conseils et/ou infos aux épiciers comme moi.”

 

Les prix sont-ils sensiblement les mêmes ou voyez-vous de grosses différences ? 

“Les prix sont sensiblement identiques. Rien à dire sur le sujet. Tout dépend du grossiste avec lequel on travaille. Pour ma part, vous êtes un peu plus cher mais vous avez de sacrés autres avantages.”

 

La gestion des factures multiples (1 par marchand) est-elle un frein important malgré le récap proposé ? 

“Effectivement au début ça n'est pas simple. Surtout quand on travaille déjà en direct avec certains de vos fournisseurs. Mais il suffit de se faire à votre système. Comptablement, c'est un peu pénible car plus de factures, plus de temps passé, plus de risque d'erreur.” 

 

Au quotidien (commandes, franco, livraisons…), quelles sont les différences que vous notez entre grossiste bio et marketplace ? 

“Le franco est plus bas et les délais plus courts. Mon épicerie fait 50 m2, je n'ai pas besoin de faire beaucoup de stock. Je peux me faire livrer deux fois en une semaine.”

 

Grossiste bio vs marketplace le comptoir du vrac

Merci Jérôme ! Il a tout de même noté une difficulté, liée justement à ce fonctionnement de marketplace : 

“Un problème que je ne rencontre quasiment pas chez les grossistes, ce sont les ruptures. Voilà pourquoi je suis obligé de jongler parmi vous tous.😉

Et c'est malheureusement le cas sur votre plateforme : la rançon du succès..."

 

Bien sûr, nous travaillons aux côtés de nos fournisseurs pour prévenir au maximum les ruptures de stock, et l’expérience nous permettra d’être toujours plus efficaces sur ce point, sans aucun doute.  

Le point de vue d’un grossiste bio

 

Actibio fait figure d’exception sur notre site : il s’agit d’un grossiste, qui vend ses produits bio et vrac aussi sur notre marketplace. 

Pourquoi ? Réponse de Birgit, gérante : “La marketplace est un très bon complément par rapport aux réseaux classiques (grossiste, producteur en direct ….) Elle permet aux épiciers de commander facilement en 1 clic. La livraison est rapide et le paiement sécurisé.” 

Le principal atout de WeBulk selon elle ? La gestion digitale. 

 

Comment voyez-vous la cohabitation des modèles ? 

“Ils peuvent cohabiter, car l’attente n’est pas la même. La marketplace est plus maniable mais parfois plus chère.  Je vois la marketplace pour des achats fournisseurs multiples et des petits magasins. Le direct reste moins cher, mais plus rigide et avec moins de choix.”

 

Grossiste bio vs marketplace Actibio

On l’a vu, grossiste et marketplace ont donc des fonctionnements bien distincts, mais qui ont aussi des points communs et qui peuvent trouver une complémentarité. Alors faisons avancer le vrac main dans la main 🤝

 

Suivez les dernières nouvelles de la communauté vrac !